Sign in / Join

Quand doit-on recevoir sa fiche de paie ?

La fiche de paie est un document qui permet aux employés d’avoir une idée plus précise des composants de leurs rémunérations. Les employeurs ont l’obligation de la délivrer à tous leurs salariés. Dans cet article, vous en saurez plus sur le moment légal pour recevoir sa fiche de paie, de même que les méthodes pour entrer en possession de ce document.

Le temps requis pour recevoir sa fiche de paie

La fiche de paie, encore appelée « bulletin de paie » ou plutôt « bulletin de salaire » est délivré à des dates variables. Les jours varient selon chaque employé et les conditions qui figurent dans le contrat. Toutefois, cette fiche est remise dès que l’employeur procède au paiement du salaire dans le compte bancaire de l’employé. Il faut donc noter que la délivrance de la fiche de paie est étroitement liée au versement des salaires. D’après la législation, l’employé a le droit d’entrer en possession de ce document dès que le versement est effectué. Même si aucune date n’est exigée, il doit être délivré à la même date tous les 30 jours.

A découvrir également : Stratégies de croissance d'entreprise : optimiser le développement commercial

En estimant que le paiement des salaires se fait vers les fins de mois ou les débuts de mois, vous pourriez donc espérer votre fiche de paie en ces périodes. Lorsqu’il fait face à des difficultés pour le paiement des salaires, par ricochet pour la remise de la fiche de paie, l’employeur est tenu d’en informer ces employés.

Les solutions pour recevoir sa fiche de paie

Pour recevoir votre fiche de paie, vous avez le choix entre deux principales options. Soit vous le recevez directement des mains de votre employeur, soit vous optez pour la fiche de paie électronique. Ce sont les deux solutions les plus recommandés. Toutefois, certains salariés préfèrent recevoir leurs bulletins de paie par la poste. Ce qui compte, c’est d’assurer la sécurité et la transmission du document. Il faut noter que l’employé n’a pas toujours la possibilité de choisir le moyen qui lui convient. Ceci varie d’une entreprise à une autre.

Lire également : Pourquoi choisir des contrats en intérim ?

Ce qu’il faut faire lorsqu’on ne reçoit pas sa fiche de paie

Il peut arriver que vous ne receviez pas votre fiche de paie à temps. Dans ce genre de situation, pensez à faire une réclamation auprès de votre employeur. Vous pouvez lui adresser une lettre à cet effet. Attendez qu’ils vous répondent avant d’entamer d’autres procédures. En cas de refus, vous pourriez faire recours aux institutions étatiques compétentes pour connaître ce genre de situation. Il vous suffira d’envoyer à cet organisme, une lettre recommandée avec accusé réception. Si vous obtenez gain de cause, votre employeur pourrait être sujet à des paiements d’amendes.

Les informations obligatoires qui doivent figurer sur une fiche de paie

La fiche de paie est un document très important pour les salariés. En effet, elle contient des informations importantes relatives à leur rémunération mensuelle. Certaines de ces informations sont même obligatoires et doivent figurer sur chaque fiche de paie.

Premièrement, la mention du nom et prénom du salarié doit être clairement indiquée sur la fiche de paie. Il en est de même pour le nom ainsi que l'adresse complète de l'entreprise employeur.

Il faut aussi y retrouver le salaire brut perçu par le travailleur pendant la période concernée ainsi que son taux horaire ou forfaitaire s'il existe. La durée effective du travail doit aussi apparaître avec précision (le nombre d'heures supplémentaires éventuelles).

Une partie importante concerne les cotisations sociales qui sont déduites du salaire brut du travailleur comme les contributions patronales ou encore les taxes professionnelles diverses.

Il ne faudrait pas oublier non plus d'autres éléments comme l'éventuel solde de tout compte, qui permet aux deux parties (employé-employeur) d'avoir une vue globale des différentes sommes dues ou avancées dans plusieurs domaines tels que les jours RTT restants, la prime annuelle, etc.

Avant toute chose, lorsqu'on reçoit sa fiche de paie, il conviendra toujours de vérifier minutieusement chacune des mentions ci-dessus pour éviter toute erreur pouvant être préjudiciable, notamment si cela impacte votre feuille fiscale.

Les conséquences pour l'employeur en cas de non-respect des délais de remise de la fiche de paie

Tout employeur est tenu de respecter les délais légaux pour la remise des fichiers de paie à ses salariés. En effet, le Code du travail prévoit une obligation légale pour tout employeur de remettre à chaque salarié une fiche de paie justifiant leur rémunération. Cette pièce comptable permet notamment aux salariés d'avoir connaissance du montant exact perçu en liquide ou par virement bancaire.

Lorsque l'employeur ne respecte pas ces délais, il s'expose à des conséquences juridiques et financières importantes susceptibles d'affecter sérieusement son activité économique. Toutefois, avant toute action judiciaire contre l'employeur récalcitrant, le salarié doit tenter en premier lieu de résoudre cette situation par voie amiable. Il peut ainsi écrire un courrier recommandé avec accusé de réception mentionnant sa demande concernant la non-récupération de sa fiche de paie.

Si malgré cela l'employeur ne se conforme toujours pas dans les délais impartis imposés par la loi, le salarié devra alors prendre contact avec un conseiller prud'homal afin qu'il puisse obtenir satisfaction auprès du tribunal compétent. Ce dernier examinera toutes les preuves apportées (courriers envoyés et reçus) ainsi que tous les éléments relatifs au dossier pour statuer sur cette affaire.

Au niveau pénal, si un employeur ne fournit pas systématiquement la fiche de paie ou encore donne volontairement des informations erronées, il peut être passible d'une amende dont le montant varie selon la gravité de l'infraction commise. Les sanctions administratives peuvent aussi peser sur l'employeur non respectueux du Code du travail avec des pénalités financières fortes.

En somme, tout employeur doit prendre en compte les délais légaux liés à la remise de fichiers de paie pour éviter toute sanction administrative ou judiciaire qui pourrait nuire considérablement à son activité professionnelle et engendrer une baisse importante de sa crédibilité auprès de ses salariés et partenaires commerciaux.