Sélectionner une page

Il est clair que se lancer dans l’aventure de créer sa propre entreprise ne peut pas se faire en un coup de tête. Du moins, si vous avez toutes les chances de votre côté, vous aurez toujours besoin de l’avis ou de l’appui d’une personne ou d’un organisme. C’est pourquoi il a été mis en place une aide financiere auto entrepreneur afin de donner un coup de pouce à tous ceux qui décident de se mettre à leur propre compte.

Avec les différentes aides offertes aux auto-entrepreneurs qui ont besoin d’un coup de pouce financier, notamment dans le cadre du lancement de leur projet, certaines aides comportent un réel apport financier suivi d’un accompagnement. Tandis que d’autres aides concernent des créateurs qui se trouvent en difficulté ou encore s’adressent à des créateurs d’entreprises qui répondent à des critères spécifiques.

Les aides accordées aux auto-entrepreneurs peuvent parfois être cumulées et constituent un tremplin favorable pour donner vie à une idée.

Aide financiere auto entrepreneur : l’ACCRE

L’accre ou encore l’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise est une forme d’aide destinée aux personnes qui souhaitent auto-entreprendre. Cependant, cette aide a été aménagée pour les auto-entrepreneurs. L’accre consiste en une exonération partielle et progressive de l’ensemble des charges sociales sur 3 ans. Pour le cas de certains auto-entrepreneurs,  c’est une exonération totale d’une partie des charges sociales.

Aide financiere auto entrepreneur : NACRE

Nacre ou nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise est une aide financiere auto entrepreneur mis en place par le ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, en mars 2009.

Cette aide est financée par l’Etat et se matérialise, en principe, par la proposition d’un prêt à taux zéro, et ce, sans coopération nécessaire ou garantie pour un jeune entrepreneur qui ne possède pas les fonds nécessaires pour mettre en œuvre son projet.

Pour pouvoir prétendre à cette aide, il est obligé que le prêt doit être couplé à un autre emprunt bancaire, dont la durée et le montant seront supérieurs ou identiques à ceux du prêt à taux zéro.

Suite à une expertise du projet, le montant emprunté sera accordé et peut aller de 1 000 à 10 000 euros, qui peuvent être remboursés sur une durée maximale de 5 ans. Pour ce faire, le demandeur d’aide doit remplir certaines conditions, à savoir :

  • Mise en place d’un prêt bancaire (ou assimilé) complémentaire et de services bancaires professionnels
  • Signature du contrat de prêt à taux zéro
  • Plan de financement validé dans le cadre du parcours Nacre

Aide financiere auto entreprise : ARCE

L’arce ou aide à la reprise ou à la création d’entreprise est une aide proposée par Pôle emploi. Cette aide va permettre au demandeur d’emploi qui souhaite créer ou reprendre une entreprise existante de profiter d’une aide financiere auto entrepreneur, en percevant 45% du montant des allocations chômage restant dû.

Dès que la demande est acceptée, le versement de l’Arce est réalisé en deux temps :

  • La première moitié est versée après avoir obtenu l’Accre
  • La deuxième et dernière moitié sera versée 6 mois après la date de reprise ou de création de l’entreprise

Aide financiere auto entrepreneur : AGEFIPH

L’Agefiph ou association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées est une aide à la création d’entreprise par des personnes handicapées demandeurs d’emploi.

Le montant maximum alloué pour cette aide est de 12 000 euros, versés dans le cadre d’un apport minimum de 1 525 euros. Des modifications ont été apportées, au 1er avril 2012, à l’aide proposée par l’Agefiph :

  • L’apport minimum est maintenant estimé à 1 500 euros
  • Le requérant doit impérativement être demandeur d’emploi pour pouvoir en bénéficier
  • Le montant maximum de la subvention est révisé à 6 000 euros

Il est important de noter que l’Agefiph est un interlocuteur unique et spécialisé qui assiste toutes personnes handicapées qui souhaitent créer une entreprise.