Sign in / Join
Accompagnant d'Élèves en Situation de Handicap

Comment déterminer le salaire d'un Accompagnant d'Élèves en Situation de Handicap (AESH) ?

Un accompagnant d’élèves en situation de handicap est un agent qui participe à l’autonomie de ces apprenants à mobilité réduite. En effet, ce métier est régi par l’État, car un AESH travaille sous un contrat de droit public qui passe du statut de CDD à CDI après une durée précise. Sa rémunération varie en fonction de plusieurs paramètres. Comment alors déterminer le salaire d’un AESH ? Éléments de réponse.

Déterminer le salaire d’un Accompagnant d’Élèves en situation de Handicap en tenant compte la grille indiciaire

Un AESH est un contractuel de l’État qui fonctionne sous la base d’un contrat de droit public. À cet effet, sa rémunération est calculée en fonction de la grille indiciaire prévue par le gouvernement. Cela signifie que le salaire peut augmenter avec le temps lorsque celui-ci acquiert des échelons ou de l’expérience. Ces indices sont représentés par des points qui permettent de déterminer la valeur du salaire d’un accompagnant. La grille comporte au total 9 échelons pris en compte suivant le nombre d’années effectuer par l’agent.

Lire également : Rack à palettes d'occasion : pour un stockage de produits à moindre coût

Le calcul du salaire pour les degrés 1 à 4

Pour un AESH ayant un niveau d’expérience de moins de 3 ans, le salaire est déterminé au prorata d’une valeur d’indice brut qui s’élève à 4 686 euros. Celle-ci est multipliée par un montant primitif régi par l’État. Généralement, un agent qui commence sa carrière gagne environ 1522,96 euros brut chaque mois.

Pour les degrés à partir de 5 à 9

Un accompagnant qui atteint cet échelon totalise 9 à 21 années de contrat à durée indéterminée. Son salaire augmente considérablement conformément au calcul effectué suivant la grille tarifaire de L’État. Il peut dans la plupart du temps prétendre à une rémunération située entre 1600 et 1700 euros brut.

A lire aussi : Stratégies de communication interne efficaces pour stimuler l'engagement des employés

Calculer la rémunération d’un AESH en fonction des primes et indemnités complémentaires reçues

Accompagnant d'Élèves en Situation de Handicap

Le calcul de la rémunération d’un Accompagnant D’élèves en situation de Handicap se fait également en fonction des primes et indemnités. En effet, ces sommes viennent s’ajouter au salaire de base. Plusieurs critères entrent en ligne de compte dans leur détermination. Vous devez considérer ces aspects pour trouver la valeur exacte de votre salaire en tant que AESH.

Les indemnités à prendre en compte

Plusieurs indemnités doivent être prises en compte pour déterminer le montant de la rémunération d’un accompagnant. Au nombre de celles-ci, vous pouvez distinguer :

  • les indemnités de transport des personnes à mobilité réduite ;
  • les indemnités de résidence ;
  • les compensations dans le cas de l’usage d’une langue étrangère par l’agent pour communiquer avec les élèves ;
  • les compensations supplémentaires pour les accompagnants s’occupant de plusieurs élèves handicapés à la fois.

L’ensemble de ces bonus compensatoires sont attribués si vous répondez aux conditions de dotation.

Les primes complémentaires

Les primes sont des compléments qui influencent la rémunération d’un AESH. Elle varie d’un agent à un autre en fonction de différents paramètres. Vous pouvez obtenir une prime d’ancienneté sur votre salaire si vous totalisez plusieurs années d’expérience à votre actif.

Vous avez enfin à votre connaissance toutes les informations sur les différentes manières de déterminer le salaire d’un AESH. Tenez compte de l’indice de calcul, des primes et également des indemnités pour trouver le montant de votre revenu.