Sign in / Join

Quels sont les profils recherchés pour devenir AESH ?

En raison de leur santé ou de leur situation, les élèves en situation de handicap doivent être encadrés avec beaucoup plus d’attention. L’assistant des élèves en situation de handicap (AESH) est le professionnel qui se charge de cette tâche. Afin de permettre aux élèves de renforcer leur autonomie et d’accéder aux savoirs, ce dernier doit posséder un certain profil. Profil que le présent article vous détaille.

L'AESH et ses missions

Prendre connaissance des missions de l’accompagnant des élèves en situation de handicap est nécessaire pour mieux cerner les profils qu’il doit posséder. En effet, l’AESH est un professionnel qui se charge d’accompagner un ou plusieurs élèves en situation de handicap. Par élèves en situation de handicap, il faut comprendre ceux présentant un trouble de santé.

A voir aussi : Où trouver son bulletin de salaire ?

L’AESH intervient dans les établissements scolaires publics ou privés pour favoriser l’autonomie de ces enfants ou adolescents. Ces derniers pourront donc apprendre et se sociabiliser en toute sécurité. C’est donc un métier du social où le professionnel ne vient pas se substituer à l’enseignant. Comme missions, l’AESH s’occupe de :

    A découvrir également : Qu’est-ce que le chiffre d’affaires en comptabilité ?

  • la sécurité et du confort des jeunes en favorisant leur mobilité ;
  • l’assistance des enfants dans les activités d’apprentissage, dans la compréhension et l’application des consignes et de l’expression orale ;
  • la planification des activités sociales et relationnelles, pour mettre les élèves dans son environnement de confiance.

Les diplômes et formation pour devenir AESH

Agents contractuels de l’État, les accompagnants des élèves en situation de handicap sont recrutés via un contrat de droit public. Ils sont donc embauchés selon des critères de qualification. Ainsi, pour devenir AESH, vous devez être titulaire d’un :

  • diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne ;
  • diplôme de baccalauréat ou tout autre diplôme de niveau équivalent ;
  • d’un actif qui justifie que vous possédez une expérience professionnelle de neuf mois minimum dans les domaines de l’accompagnement de personnes, d’élèves ou d’étudiants en situation de handicap.

Ce n’est qu’après ces diplômes de base que vous recevrez en complément, une formation d’adaptation au métier de l’AESH. Mise en place par le directeur académique des services de l’Éducation nationale (DASEN), ladite formation dure 60 heures.

Les qualités de l'AESH

En parallèle à votre formation ou expérience professionnelle initiale, pour devenir AESH, vous devez posséder certaines qualités bien précises. Elles vous seront très utiles pour mener à bien votre tâche d’assistant. Les qualités les plus attendues pour devenir AESH sont entre autre :

  • Savoir écouter et se mettre à disposition des élèves et de l’équipe pédagogique ;
  • Être une personne patiente et empathique;
  • Être pédagogue et avoir le sens du contact ;
  • Posséder un bon équilibre émotionnel et savoir résister au stress et à la pression ;
  • Etre original et créatif dans l’approche des activités ;
  • Etre une personne respectueuse des limites et des caractères des élèves.

Les compétences pour devenir AESH

Pour ce qui est des compétences professionnelles pour devenir AESH, vous devez présenter les savoir-faire suivants :

  • La maîtrise de la communication à l’écrit comme à l’oral ;
  • L’amour du travail en équipe;
  • Avoir la capacité de prendre des initiatives ;
  • Avoir une maîtrise des politiques publiques du handicap ;
  • Maîtriser les gestes et les postures à appliquer pour favoriser l’autonomie des élèves ;
  • Savoir aménager les espaces afin d’assurer le confort des élèves ;
  • Le respect des règles de sécurité et d’hygiène en vigueur.

Les critères de recrutement pour devenir AESH

Pour être recruté en tant qu'AESH, il est nécessaire de remplir certains critères. Tout d'abord, vous devez justifier d'un diplôme de niveau V au minimum, c'est-à-dire un CAP ou un BEP. Il est aussi possible de se voir offrir le poste sans diplôme mais avec une expérience professionnelle significative dans le domaine du handicap.

Il faut comprendre que les candidats ayant des compétences spécifiques favorisent leur recrutement : par exemple, la maîtrise des logiciels d'aide à l'apprentissage (comme Araword) peut être très utile pour certaines missions.

La possession du permis B est aussi souvent demandée, car cela permet aux AESH de se déplacer facilement entre différents établissements scolaires.

Autre point important à noter : la connaissance particulière d'une langue étrangère peut représenter un atout pour les postulants en fonction du public visé et des besoins exprimés par l'établissement scolaire qui embauche.

Il faut aussi souligner que chaque académie dispose de ses propres critères concernant le recrutement des AESH, notamment sur l'expérience professionnelle. Alors, veillez à bien lire les annonces avant toute démarche afin de répondre au mieux aux attentes locales. Il ne faut pas hésiter à s'informer auprès des missions locales et des pôles emploi locaux où sont régulièrement proposées ces offres.

Les perspectives d'évolution de carrière pour les AESH

En termes de perspectives d'évolution de carrière pour les AESH, il existe des possibilités intéressantes pour ceux qui souhaitent poursuivre leur parcours professionnel dans le domaine de l'accompagnement des personnes en situation de handicap. Effectivement, une reconversion professionnelle est tout à fait possible et encouragée par certains employeurs.

Par exemple, certains AESH peuvent décider de passer un concours pour obtenir le diplôme d'infirmier et travailler dans les établissements spécialisés ou en unité hospitalière. D'autres peuvent choisir la formation d'éducateur(trice) spécialisé(e), ce qui leur permettra d'accéder à un poste d'encadrement pédagogique dans les structures éducatives accueillant des enfants en situation de handicap.

Il est aussi possible pour les AESH qualifiés avec plusieurs années d'expérience professionnelle significative et souhaitant se perfectionner, notamment via une VAE (Validation des Acquis de l'Expérience), d'accéder à différents niveaux hiérarchiques. Par exemple, celui/celle coordonnant(e) une équipe locale d'AESH ou ayant la responsabilité du suivi administratif du service.

Il faut noter que ces options ne sont pas accessibles sans efforts personnels investis dans la formation continue ainsi qu'une implication constante sur le terrain. Les opportunités existent mais restent limitées compte tenu du contexte budgétaire actuel limitant souvent la création de nouveaux postes de superviseurs dédiés aux accompagnants.

This can be a challenging but fulfilling career choice for those who are passionate about working with diverse populations and helping the most vulnerable become integrated into society and school environments through active participation in their social and educational development.