Sélectionner une page

Le CSE ou le Conseil social et économique est une structure importante au sein de l’entreprise. Elle représente le personnel et joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de la structure. Voici les principales missions de cette instance.

Les missions du Conseil social et économique en entreprise

Les missions du Conseil social et économique sont nombreuses et diversifiées. Cette structure s’impose depuis quelque temps comme un véritable pilier des relations sociales au sein de l’entreprise. Le Conseil social et économique d’une société de moins de cinquante employés a pour principales missions :

  • de présenter les réclamations collectives et personnelles des employés de l’entreprise ;
  • de s’assurer de l’application des règles de travail en vigueur dans la société ;
  • d’améliorer la sécurité et le bien-être sur le lieu de travail.

Cependant, à partir de cinquante employés, l’ensemble du personnel du CSE obtiendra d’autres responsabilités. Parmi ces dernières, on a la formulation des revendications collectives et la vérification de la prise en considération des bénéfices des employés. Ce dernier aspect concerne les choix juridiques, techniques, organisationnels et économiques.

Le CSE doit aussi sélectionner des activités culturelles et sociales réservées aux bénéficiaires. Pour bien réaliser leurs missions, les associés du conseil se lancent pour un mandat de quatre ans avec des réunions fréquentes. Le nombre de réunions évolue en fonction de l’effectif de la société, mais ne peut être en dessous de six par an.

Tous ces points sont par ailleurs évoqués aux élus lors d’une formation initiale proposée aux élus comme présenté sur https://blog.osezvosdroits.com/​.

Les différents rôles de l’institution

Le CSE dispose d’une pluralité de rôle qu’il convient de mentionner.

Le rôle économique du conseil

En ce qui concerne son rôle économique, la structure assure la préservation des intérêts des employés dans les prises de décisions relatives à la gestion et à la progression économique et financière de l’établissement. Ce rôle s’étend aux dispositions de travail et de formation, à l’équité professionnelle, au réajustement de services ou aux programmes de licenciement économique.

Le rôle du comité sécurité et santé

Le conseil social et économique doit assurer les dispositions de travail qui couvrent la sécurité et la santé des employés. De même, pour la commission d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, il entame l’évaluation des accidents de travail.

Il facilite l’accès des femmes à l’emploi et s’attelle à régler les difficultés relatives à la maternité, à l’approbation et à l’arrangement des bureaux de travail pour les individus handicapés. Ce conseil est aussi chargé des préoccupations en rapport au harcèlement moral et aux problèmes professionnels.

Le rôle culturel et social

Le rôle culturel et social du conseil consiste à rendre facile l’accès aux divertissements, aux vacances et à la culture pour la majorité des employés et leur famille. Il offre de manière annuelle des travaux divers et variés, en garantissant une division équitable des fonds des œuvres sociales.

Le rôle d’alerte du conseil

Le conseil social et économique profite d’un droit d’alerte. En cas de non-respect des droits et libertés des individus, de trouble sanitaire grave ou d’agissements exagérés en rapport au contrat de travail, le conseil est dans la capacité de sévir.

En définitive, le conseil social et économique a un rôle prépondérant pour les employés. La prise en compte de ses missions permet de stabiliser l’entreprise et de lui insuffler un bon dynamisme.