Sélectionner une page

Après une étude du marché, vous pensez que la vente de bijou constitue une opportunité pour investir votre argent.

Vous voulez alors concrétiser votre rêve d’ouvrir une bijouterie. Plusieurs étapes sont nécessaires pour réussir le projet.

Avant tout, il est nécessaire de déterminer avec précision la base de votre concept. Quel type de joaillerie allez-vous vendre ? Bien entendu, il existe d’autres éléments à analyser.

Choisir le bon emplacement

L’emplacement possède un rôle stratégique dans la vente de bijou. En clair, il garantit l’atteinte du chiffre d’affaires estimé en début d’année. Il est d’ailleurs nécessaire d’écrire une évaluation chiffrée des bénéfices dès lors que vous prévoyiez un prêt bancaire.

Pour choisir un local, il faut d’abord prendre connaissance des articles que vous allez y vendre. Les bijoux fantaisie peuvent par exemple être écoulés dans les rues commerçantes en pleine ville. Le point de vente doit seulement se trouver au rez-de-chaussée pour attirer la clientèle.

Si vous prévoyiez de vendre des produits de luxe, il est conseillé de trouver des bailleurs spécialisés dans les galeries commerciales. De ce fait, vous profiterez aussi de la notoriété des chalandes à proximité afin de provoquer l’intéressement des consommateurs.

Le problème d’un magasin physique ne se pose pas dans le cas où vous allez vendre les bijoux en ligne. Si vous préfériez cette option, il est recommandé d’ouvrir un site e-commerce. Bien entendu, vous pouvez aussi combiner les deux stratégies pour toucher un large public.

Choisir un fournisseur

Les produits du fournisseur doivent être de qualité. Cela aidera à bâtir une relation de confiance avec les clients. Il est donc important d’effectuer un tri minutieux de vos concessionnaires. Vous pouvez sélectionner des articles auprès des grands créateurs ou les sites internet.

Un fournisseur de bijoux de grandes marques propose en principe des produits de luxe. Il faut donc s’attendre à payer des sommes prohibitives. De leur côté, les petits créateurs produisent souvent des accessoires artisanaux. À noter que, certains d’entre eux ont remplacé le diamant naturel avec des synthétiques pour une question d’écologie.

D’autres critères de sélection doivent être soulevés. D’abord, il faut prendre en compte les informations concernant les modes de paiement ou les délais de délivrance. Ensuite, le négociant doit aussi fournir le service après-vente. L’entrepreneur doit aussi comparer les prix des différents prestataires.

Aménager le local

L’aménagement d’un local commercial est régi par des lois. Le lieu doit respecter les règles liées aux incendies et à l’accessibilité des personnes en fauteuil roulant. Il ne faut pas oublier que le lieu est un ERP ou établissement recevant du public.

Les vitrines et les éclairages sont d’autant des éléments obligatoires. Il est d’ailleurs préconisé de mettre en place des alarmes silencieuses pour des questions de sécurité. Le lieu devra aussi faciliter le déplacement des clients. Pour ce faire, il faudrait recruter un décorateur d’intérieur et même un consultant en marketing. Ce dernier indiquera les meilleures techniques pour vendre.

Préparer les documents administratifs

L’entrepreneur doit aller auprès d’un bureau de garantie s’il prévoyait de manipuler des métaux précieux. Il y fera une déclaration d’existence. Pour une question de transparence, le vendeur est d’autant obligé d’enregistrer les opérations impactant sur les stocks de matériau précieux. Il fera l’acte sur un registre avant même l’ouverture de l’endroit.

Avant de lancer l’activité, il est pareillement indispensable de choisir un statut juridique. Cette mesure est exigée par l’administration fiscale. Vous disposez entre le statut d’auto-entrepreneur et le SASU ou l’EURL. Chacune de ses mentions présente des avantages et inconvénients.

En tant qu’entrepreneur, il est d’autant recommandé de souscrire à une assurance. Idéalement, vous devriez envisager la formule multirisque. Elle procure une couverture efficace contre de nombreux sinistres comme l’incendie ou le vol.